Le faire-part, l’invitation à un bel évènement !

par

Le faire-part permet, comme son nom l’indique, de faire part d’un évènement, d’informer d’une date. On parle en général d’un faire-part de mariage, ou d’un faire-part de naissance, et il est souvent lié à l’invitation à l’évènement.

Le procédé est en général le même: le faire-part est envoyé par la poste aux invités. Aujourd’hui, internet et l’email font un peu d’ombre au faire-part traditionnel, mais la pratique reste minoritaire.


D’où vient le traditionnel faire-part ?

Le faire-part de mariage comportait à l’origine 4 pages, en lettres stylisées noires. Chaque famille annonçait le mariage de sa fille ou de son fils sur une feuille, et les deux feuillets composant le faire-part entouraient le tout, et les 4 feuillets étaient envoyés ensemble par voie postale. C’était la famille de la mariée qui prenait le soin de choisir le faire-part et de le réaliser, et qui prenait en charge les frais de réalisation et d’envoi.


Le faire-part aujourd’hui

présent, ce sont très souvent les mariés qui paient les frais d’un faire-part. Entre l’impression, et les frais de timbre, c’est une part du budget d’un mariage qu’il ne faut pas oublier. Lors d’un mariage, plusieurs successions d’évènements ponctuent la journée : la mairie, la cérémonie religieuse ou laïque (ou non), le vin d’honneur, le repas et la fête; et les invités seront conviés à l’ensemble ou à une partie seulement de la journée. Pour l’invitation, le faire-part peut être différent suivant l’invité, ou alors un faire-part unique comprendra un carton supplémentaire pour l’invitation au dîner.


Que mettre sur le faire-part ?

Toutes les idées sont possibles, mais il ne faut pas oublier d’ajouter au faire-part un plan d’accès (tout le monde ne connaît pas le château de Cornouailles où vous allez danser, ou la salle communale de Trifouillis-les-Oies), et une liste d’hôtels des environs pour les invités qui viennent de loin. Attention également à toujours prévoir des faire-parts supplémentaires, en cas d’éventuels oublis (et tata Raymonde ? et vos voisins du dessous qui vous ont souvent dépanné ? et votre collègue adorable de la compta ? oups.).


Sa réalisation

Le faire-part doit comporter les informations les plus importantes : nom des époux, lieu, date et heure de la cérémonie, du repas, du vin d’honneur … Attention à bien relire votre texte, et à le faire relire au besoin ! A force de se concentrer sur quelque chose, on en vient à ne plus voir les fautes ou les coquilles.

Il est possible de faire réaliser son faire-part auprès de sociétés spécialisées, ou sur internet, ou de les faire soi-même, mais attention, cela ne revient pas forcément moins cher, et, en plus d’être doué et créatif, il faut être patient! Pas toujours évident quand le stress des préparatifs du mariage se faire ressentir. Sinon, il est possible de se tourner vers des organisateurs de mariage, comme Karen de Un Jour Parfait qui s’occupera de tout.


L’envoi

Pour bien organiser le jour du mariage, le faire-part s’envoie entre 5 et 3 mois à l’avance. Le timing est important : ni trop tôt (pour éviter que vos invités ne ranger trop bien le faire-part et ne remettent plus la main dessus), ni trop tard (pour vous permettre de récolter sereinement les réponses et relancer).


Le Save the date

Si vous souhaitez prévenir plus tôt vos invités, pour divers raisons, nous vous conseillons de prévoir l’envoi d’un « Save the Date » dont vous trouverez tous les conseils sur l’article : L’incontournable « Save the Date »

Un Jour Parfait peut prendre en charge cette partie organisationnelle de votre évènement (trouver vos faire-part, la mise sous pli, l’expédition, …) !

2 responses

Qu’en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *